COVID-19 : l’importance grandissante du secteur de conseil aux entreprises

Avec la crise sanitaire et économique que le monde actuel subit, de nombreuses entreprises souffrent d’un arrêt brutal de leurs activités. En France, avec le confinement de mars dernier et celui que nous vivons actuellement, certaines sociétés ont vu leur chiffre d’affaires réduire presque de leur totalité. Pour aider les gérants de ces entreprises à gérer cette crise sans précédent, il existe des solutions.

Mieux gérer une situation de crise grâce à des conseillers en entreprise

Depuis le 30 octobre dernier, le gouvernement français a décidé de replonger la France dans un confinement ce qui a eu pour effet de ralentir la croissance économique ou encore de stopper l’activité d’un bon nombre d’entreprises comme les restaurants, les bars, les boîtes de nuit ou encore les salles de sport. Pour leur éviter de déposer le bilan, l’État s’est engagé à les aider financièrement parlant en élargissant son fonds de solidarité à 20 % du chiffre d’affaires. Cependant, l’aspect financier n’est pas le seul problème que rencontrent ces entrepreneurs. En effet, cette crise est aussi sanitaire est les gérants ont aussi besoin d’aide afin de continuer à gérer leurs entreprises, le travail de leurs salariés, etc.

C’est dans ce contexte-là que le conseiller en gestion des affaires prend toute son importance. En effet, de par son expertise, cet intervenant extérieur va permettre aux entreprises plusieurs choses :

  • Analyser leurs erreurs,
  • Comprendre leurs problèmes financiers,
  • Réarranger leur fonctionnement,
  • Réorganiser l’entreprise.

Grâce à tous ses aspects, le conseiller en entreprise peut aider radicalement l’entreprise en lui fournissant des conseils, mais aussi des outils utiles comme des logiciels afin de maximiser ses chances de réussite.

Un secteur soumis à de nombreuses idées reçues

Le secteur du conseil aux entreprises subit encore et toujours de nombreuses idées reçues qui viennent polluer son action. Tout d’abord, le rôle d’un conseiller n’est pas de gérer une crise seulement, il peut aussi accompagner des entreprises dans leur projet de développement, mais aussi pour leur permettre d’envisager un futur plus serein.

L’une des idées reçues les plus courantes reste le fait que le conseiller est réservé aux grandes entreprises. Bien évidemment, la réponse est non. En effet, les grandes sociétés, de par leur nombre de cadres et d’experts, n’ont pas besoin des conseils d’un consultant extérieur. En revanche, leur action réside en majorité dans le soutien et l’accompagnement de PME ou de TPE.

De plus, dans les idées reçues les plus courantes, il est possible de parler d’une frayeur pour les entrepreneurs : la facture. En effet, pour certaines entreprises, le conseiller en gestion des affaires peut coûter cher. Effectivement, les conseils aux entreprises peuvent coûter cher, mais vont aussi rapporter à l’entreprise.  

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *