Les aéroports, ces noyaux dynamiques source d’emploi…

Trouver du travail de nos jours n’est plus chose aisé. Alors qu’il y a encore si peu de temps, on visait le métier qui nous correspond, il est plus courant aujourd’hui de voir des jeunes s’orienter là où il y a du travail. Parmi les nombreux domaines qui offrent de plus en plus d’opportunité d’emploi, les aéroports.

De « fais ce que tu aimes » à « aimes ce que tu fais »

Nos grands-parents nous répétaient sans cesse, à l’époque, « fais ce que tu aimes, où tu seras malheureux ». Mais de nos jours, si l’on cherche à faire ce que l’on aime, on risque fort de se retrouver sans travail. Alors, sans travail ou malheureux, quelle différence.

C’est pourquoi les jeunes d’aujourd’hui sont obligés de voir le monde sous un autre jour. Plutôt que de se limiter à faire ce qu’ils aiment, il leur est bien plus judicieux de se tourner vers un domaine à fort taux d’emploi et de s’en contenter. Faire ce que l’on aime où ne rien faire du tout, il doit bien y avoir un juste milieu.

Les aéroports, noyaux dynamiques

Faites le test et demander à des étudiants quelles sont leurs ambitions : ils vous répondront qu’ils s’orientent là où il y a du travail. Plutôt que de réfléchir à leur capacités innées, ils vont définir les noyaux dynamiques et adapter leurs connaissances en fonction. Un des domaines qui attirent beaucoup ces derniers temps, par exemple, est le domaine de l’aéroportuaire.

Avec un monde en pleine globalisation et des transports en commun de moins en moins chers, les professionnels autant que les particuliers prennent de plus en plus l’avion et passent de plus en plus de temps dans les aéroports. Ces zones deviennent peu à peu des centres d’activités très impressionnants, regroupant tous types de secteurs : parfumerie, bijouterie, vêtements, restauration, mais aussi tous les emplois nécessaires à faire tourner l’aéroport en lui-même.

C’est pourquoi beaucoup de jeunes sans emploi ou formation spécifique se tournent vers des formations en aéroportuaire, telles que celles proposées par Hub Safe Training. Agent de sécurité, conducteur d’engins, gestionnaire de conflits, management, accueil… Ces emplois n’ont rien de compliqué et sont ouverts à tous.

La sécurité d’emploi avant tout

Même si ces formations aboutissent à des emplois qui ne leur permettront jamais de s’acheter une île dans les caraïbes, ces jeunes travailleurs connaîtrons la sécurité de l’emploi. Avez-vous déjà vu un aéroport faire faillite ? Ce n’est pas demain la veille que ça arrivera.

LEAVE A REPLY