Les jeunes de nos jours ont l’esprit d’entreprenariat

Après les études, les jeunes ne sont pas très emballés par l’idée d’intégrer une entreprise. Ils préfèrent directement monter leurs propres affaires et se lancer dans la création d’entreprise. Une PME en plus crée plus d’emploi et favorise la croissance économique. On peut se permettre de dire que ces jeunes vont apporter une plus-value dans le monde de l’entreprenariat.

L’entreprenariat : pas pour tout le monde

En effet, cette aventure ouvre ses portes à tout le monde mais ce n’est pas tout le monde qui ose se lancer. Il faut une forte motivation à ces jeunes fraichement diplômés car les échecs de ceux qui sont lancés dans l’entreprenariat ne sont pas des moindres. Cependant, créer sa propre entreprise demande une étude plus approfondie et une motivation. Pour pousser et soutenir ces jeunes, plusieurs plateformes et événements ont été mis en place et parmi tant d’autres, nous pouvons citer la semaine de l’entreprenariat au niveau international. Il faut aussi éveiller chez ces jeunes le désir d’entreprendre et aussi la motivation d’accomplir leur rêve et c’est la raison d’être de ces associations et plateformes.

Les points à viser pour ces jeunes élites de l’entreprenariat

Si un jeune diplômé se lance dans cette aventure, c’est pour mettre en avant la culture entrepreneuriale qu’on leur a imprégné lors du cursus universitaire. Ils doivent apporter à leur nation et à leur génération tout leur savoir-faire pour un dynamisme économique. Même une start-up peut créer cinq, six ou dix emplois et ceci conduit à la création de richesses pour le pays et à la lutte contre le chômage. Dans les pays en développement, le manque de financement ne doit pas être un obstacle. L’esprit d’entreprenariat doit les aider à trouver la meilleure forme de collaboration pour atteindre leur objectif.

LEAVE A REPLY