Que faut-il faire avant de changer de banque ?

credit-card-1583534_1280.jpg


Depuis l’instauration du mandat de mobilité bancaire par la loi Macron, il possible de changer de Banque sans difficulté. Le taux de fermeture de compte bancaire est très faible étant donné que les Français ne changent pas souvent de banque. Le pourcentage de fermeture de compte est estimé à 4%.

Le changement de compte bancaire se fait suivant une procédure bien définie. En effet, avant de se lancer, il faut se renseigner sur la marche à suivre pour y parvenir. Voici les dispositions à prendre avant de changer de banque.

Changement de banque : ce qu’il faut faire au préalable.

La loi a énormément simplifié les procédures en rapport avec le changement de banque. C’est à compter du 1er janvier 2005 que la fermeture de compte courant a été rendue gratuite. Changer de banque est devenu plus accessible grâce à la loi Macron de 2017. Il est également possible de faire recours à la mobilité bancaire. Le client n’aura qu’à suivre et respecter la procédure pour que le changement de banque soit effectif.

C’est au niveau du transfert des prélèvements automatiques, des produits d’épargne et de crédit que réside la difficulté majeure. En effet, avant de commencer la procédure de changement de banque, il faut s’assurer qu’aucun chèque ou virement ne sera prélevé au cours de la période de transition bancaire.

Le rôle du service de mobilité bancaire dans le changement de banque.

Lorsqu’un particulier décide de changer de compte bancaire, il est en théorie censé prendre contact avec tous les services et organismes liés à ce compte bancaire.

C’est également le cas avec tout ce qui a rapport au chèque et au virement opérés sur l’ancien compte. Ce paramètre prend en compte le versement des salaires aux employés, les aides aux logements, et les allocations chômage. Le client doit mettre à leur disposition son relevé d’identité bancaire, et leur envoyer un courrier de changement de banque. Il ne doit pas oublier de clôturer les opérations sur l’ancien compte. La banque s’occupera de prendre les dispositions qui s’imposent à cet effet.

Atouts du mandat de mobilité bancaire.

Il s’adresse uniquement au particulier qui possède des comptes de dépôt ou des comptes de payement. Le mandat de mobilité bancaire n’entraine pas systématiquement la fermeture du compte bancaire. C’est la nouvelle banque qui prend en charge le transfert de domiciliation bancaire. Le client n’a plus qu’à fournir son ancien relevé d’identité bancaire. Ensuite, il signe un mandat qui permet à la banque de lancer la procédure. Elle se charge de prendre contact avec tous les organismes qui ont entretenu des opérations avec le client les 13 derniers mois.

Des délais sont définis en ce qui concerne sa mise en application auprès de la nouvelle banque. Elle dispose de 2 jours pour demander les informations relatives aux opérations bancaires à l’ancienne banque, de 5 jours pour réceptionner ces informations et de 5 jours pour informer tous les émetteurs de virement et de prélèvement sur le compte. Avant d’intégrés des changements de coordonnées bancaires, un délai de 20 jours répartis en 10 jours pour les prélèvements, et 10 pour les virements est accordé aux créanciers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top