Comment ouvrir son propre cabinet d’expertise ?

pen-4850075_1920.jpg

Vous êtes un comptable agréé qui envisage d’ouvrir son propre cabinet d’expert-comptable afin de travailler à son propre compte et d’être le patron de soi-même. La création d’un cabinet d’expert en comptabilité respecte un certain nombre de démarches administratives d’une part et celles personnelles ou professionnelles d’autre part. Pour réussir votre projet, vous devriez vous conformer aux exigences légales et professionnelles en suivant les différentes étapes d’une création de cabinets d’expert-comptable à la lettre. Pour ce fait, nous vous proposons dans les lignes à suivre, les démarches essentielles à faire pour vous en sortir glorieux.

Les obligations professionnelles auxquelles il faut soumettre

Pour avoir sa part sur le marché, il est important de s’investir dans la quête de clientèle et des contrats de partenariat. Il faut avoir le diplôme d’expert-comptable certes, il est impératif de disposer une bonne qualité marketing et d’appartenir à un réseau de professionnels. On vous recommande alors de commencer par vous affilier à l’association des comptables professionnels agréés (CPA) de votre localité ou région. Dans le cas où vous seriez un jeune diplômé avec quasiment pas d’expérience, il vous faudra un parrain pour au moins 2ans ; il est aussi exigé de souscrire à une assurance de responsabilité professionnelle.

Par ailleurs, d’autres exigences sont conditionnées par le suivi des cours sur la fiscalité et sur l’expertise comptable, il est donc procédé tous les 3ans à une inspection pour les nouveaux détenteurs de permis d’expert-comptable. L’accès à la comptabilité publique est subordonné à la détention d’une licence. Pour tout savoir sur les modalités d’ouverture d’un cabinet d’expert, consultez le Cabinet Comptable LDS

Cabinet d’expert : quelle forme d’entreprise choisir ?

Avant que vous ayez ouvert les portes de votre cabinet, il faudrait préalablement procéder au choix de la forme de votre entreprise. A cet effet, nous vous recommandons de préférer une entreprise individuelle parce que vous venez de commencer et non seulement votre entreprise est petite, mais elle est aussi nouvelle. Et dans la plupart des cas, vous ne disposez d’aucun partenaire fiable et ne fournissez que des services de base en comptabilité (déclaration…).

En revanche, il est aussi possible que vous ouvrez un cabinet de consultant en comptabilité pour entreprise au cas où vous détenez des expériences de consultant, car ce sont ces expériences qui témoigneront de la compétence de votre entreprise. Soyez donc flexible à toute sorte de clientèle.

Ouverture d’un cabinet d’expert et la nécessité d’avoir des fonds de démarrage

Les entreprises naissantes doivent avoir un fonds de déroulement à la base et il est de même pour les cabinets d’expert-comptable aussi. Ce fonds doit servir à l’entreprise de roulement sur au moins un à deux ans afin qu’elle puisse avoir son autonomie. Il servira à couvrir les charges relatives au local, aux fournitures de bureau, à la publicité… Le fonds de déroulement serait estimé en fonction de l’emplacement du cabinet et du revenu estimé.

Votre cabinet aura besoin de se faire une bonne visibilité auprès du public hormis le fait de son bon fonctionnement. Pour ce fait, il est crucial d’instaurer une stratégie marketing raisonnable (site web, documentation, publicité efficace…) pour optimiser la performance de votre entreprise pour des défis plus grands.         

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top